Le vivant en bocal
îlots secrets - la cuisine (novembre 2021)
L’une est paysanne-cueilleuse en Dordogne, l’autre poétesse et artiste au pied des montagnes juralpines. Uyen et Séverine, alias Born To Be Wild et Nées de la Terre, cultivent au sein du paysage où elles ont choisi de s’ancrer un art de vivre basé sur la cueillette et la transformation des ressources locales. Voyage dans le garde-manger de ces deux femmes multiples, que la magie des bocaux anime.

Pénétrer dans l’arrière-cuisine de Uyen, c’est mettre un pied dans un grand et délicieux magasin. Petits ou gros. Limpides ou opaques. Sombres ou flamboyants. Il y a des bocaux pour tous les goûts. D’aussi loin qu’elle se souvienne, cette culture de l’abondance a toujours fait partie de son enfance. « Comme on habitait à la campagne, c’était parfois difficile de trouver des aliments frais et des produits asiatiques. Quelques fois par an, mes parents allaient à Bruxelles chez Eurasia. Tout était acheté en grande quantité puis stocké dans notre grand cellier ou au congélateur. » Née de deux parents vietnamiens, Uyen Do a grandi en Belgique mais a toujours côtoyé la culture asiatique dans son assiette. Le garde-manger familial faisait office de socle rassurant pour cette famille déracinée : « Sauce soja, kimchi, pâte de crevettes... Les préparations fermentées sont très ancrées dans la culture asiatique », nous raconte-t-elle. Elle se souvient tout particulièrement du placard à sauces nuoc mam, qui débordait d’odorants flacons en tout genre (...) → Découvrir le magazine !