Ta Mère Nature, guerilla green
îlots sauvages - le champ (mars 2021)
Entre deux tisanes aux plantes médicinales ou tournages à la rencontre d’agriculteurs urbains, Ophélie lance à la volée des bombes de graines. Cette guerrière poétique des temps modernes, passionnée d’herboristerie et youtubeuse à mi-temps, pratique la green guerilla : une forme de militantisme pacifique visant la réappropriation de l’espace urbain par la végétalisation. Comme un outil pour donner de l’écho aux luttes écologiques et sensibiliser à la préciosité du moindre morceau de persil, ce mouvement pose la question de l’autonomie alimentaire et de la nécessité de rendre les villes de demain à nouveau comestibles.

Un matin, Ophélie, presque trente ans, décide de tout plaquer pour apprendre à faire pousser des légumes en province. Adieu Paris et la publicité. Elle prend la route vers la Sologne pour se former au maraîchage. Face caméra, c’est sur sa chaîne YouTube baptisée Ta Mère Nature qu’elle documente sa recon- version. Premiers semis, combats contre les limaces et découvertes légumières, sa nouvelle vie à la campagne ne manque pas de rebondissements. Mais loin d’elle l’idée d’abandonner trop longtemps tous ses copains restés en ville. Elle remet les pieds à Paris quelques mois plus tard animée par un défi : rendre la ville qu’elle aime plus verte et plus joyeuse. Nous l’avons accompagnée sur le terrain un matin un peu frais et, entre quelques coups de pelle, on a parlé green guerilla (...)
→ Découvrir le magazine !