Pour un exotisme local
îlots exotiques - la cuisine (novembre 2020)
Sur l’île de Nantes, dans leur boulangerie-café, Chin-Jy et Pierre-Antoine accueillent pâtissiers, cuisiniers et passionnés venus d’ici ou de plus loin, que la volonté de faire différemment rassemble. Ils nous ouvrent les portes de leur Maison pour partager une vision de l’exotisme loin des stéréotypes.

Il est bien loin le temps où l’on parlait de Nantes comme d’une “belle endormie”. Souvent qualifiée de bourgeoise et soi-disant déconnectée du cœur de l’Europe de par son positionnement sur l’arc atlantique, Nantes a pourtant toujours eu les yeux tournés vers le monde. Marqués par l’histoire du commerce triangulaire, ses quais ont vu se succéder au XIXe siècle bon nombre de vaisseaux chargés de denrées exotiques venues de l’autre côté de l’océan. Depuis quelques années, certaines personnalités dépoussièrent cette ville au passé teinté d’ailleurs, en prenant le parti de la culture et de la créativité. Parmi eux, Maison Arlot-Cheng, « La Maison », une boulangerie artisanale créée en août 2019. Loin d’être un ovni dans le paysage nantais, cet atelier gourmand à la croisée des genres s’intègre malicieusement dans le paysage de l’île de Nantes, terrain de jeu où nombreux sont ceux qui, comme eux, réfléchissent à la ville du futur (...) → Découvrir le magazine !